Campus international au Mali : mobilisation de 350 avocats pour la reconstruction par le droit

Un Campus du barreau de Paris au Mali, dans un pays déchiré par la guerre et menacé par le virus Ebola, c'était un défi qui apparaissait impossible.

Pourtant le troisième Campus international du Barreau de Paris a réuni plus de 350 avocats à Bamako. Une centaine d'avocats parisiens, menés par le bâtonnier Pierre-Olivier Sur, sont venus promouvoir le droit continental et contribuer à la reconstruction de ce pays par le droit.

Ouvertes en présence du Premier ministre du Mali accompagné d'une délégation de ministres, de l'Ambassadeur de France et animées par des intervenants prestigieux, les conférences ont réuni pendant trois jours des avocats français, maliens et de barreaux d'Afrique francophone ainsi que des représentants des entreprises françaises et maliennes.

Le bâtonnier du Mali avait sollicité un renvoi des audiences de l'ensemble des tribunaux de son pays durant le temps du Campus afin de permettre aux avocats de participer à ces journées exceptionnelles de formation et d'échanges entre professionnels du droit.

La première journée, organisée par le Barreau du Mali, la Conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune [et le Centre Internationale de Formation des Avocats Francophones], était consacrée à la formation des avocats du Barreau du Mali dans les domaines de la déontologie, de la place et du rôle de l'avocat dans la procédure pénale ainsi que l'organisation des cabinets d'avocats.

Les journées suivantes, axées sur la problématique des droits de l'homme en entreprise, le droit des affaires dans la zone OHADA ou la question de l'ouverture des barreaux, ont donné lieu à des échanges toujours animés d'où ont émergé des propositions de réformes, notamment concernant l'organisation de la justice commerciale au sein de l'OHADA.

L'émotion et la gratitude mutuelle, pour ce moment exceptionnel, ont dominé la cérémonie de clôture, lors de laquelle une convention de coopération a été signée entre le Barreaux de Paris et celui du Mali, de même que la résolution contre la peine de mort en présence du ministre de la Justice du Mali.

Télécharger le compte rendu de Campus Mali

  • Mali
  • Programme
  • Inscription
  • Informations pratiques
  • Supports pédagogiques
  • Evaluations
  • Contact
  • Espace presse
  • Portfolio